Art et handicap

Géraldine Piller et Rosalina Aleixo ont participé
à la 4ème Biennale « Art et Handicap mental » à St-Tropez du 23 au 28 septembre 19.
Elles nous font part de leur expérience en répondant aux questions de Murielle Bressoud.
témoignage

Qu’êtes-vous allées faire à St-Tropez ?
On est allées là-bas pour faire des dessins. On avait deux accompagnateurs, Jessica et Yanis. On a retrouvé des artistes. On était entre 30 et 50 personnes. Le thème, c’était St-Tropez. On pouvait dessiner de l’eau, des bateaux ou des maisons.

Que faisiez-vous durant vos journées ?
On faisait des dessins et des tableaux avec de la peinture ou du fusain. Géraldine a aussi fait de la sculpture sur une pierre cristalisée. On était dans une salle. Deux animateurs nous donnaient le travail. On a dû dessiner des bateaux. Au début, on avait des modèles. Parfois on devait les cacher et essayer de dessiner sans regarder. On a pu se baigner tous les jours avant le souper. On allait à la mer avec Jessica et Yanis. Il faisait chaud. Un jour, on a fait un tour en bateau. Il y avait plein de photos de stars dans le bateau. On a vu des maisons de stars. L’avant-dernier jour, on a participé à un tournoi de pétanque, mais on n’a rien gagné.

Qu’avez-vous fait avec vos dessins ?
Les animatrices les ont exposés contre une paroi. Il y a eu une vente aux enchères le dernier jour. Il y avait beaucoup de monde. Il y avait des marraines mais on ne savait pas qui était la marraine de qui.

Géraldine, qu’as-tu spécialement aimé ?
Peindre, faire la rencontre de Daniel et vendre. J’ai vendu presque tous mes tableaux.

Et toi, Rosalina ?
J’ai aimé presque tout. J’ai aimé les gens. Ils étaient sympas avec nous. J’ai aussi pas mal aimé peindre sur des toiles. D’habitude, je dessine sur du papier.