Témoignage d’un civiliste

Témoignage d’un civiliste

Témoignage d’un civiliste

témoignage

(…) Le 4 septembre, j’ai commencé à travailler à la Grotte, tout timide, mais l’équipe et les personnes accueillies ont été tellement chaleureuses que je me suis très vite senti à la maison ! Eh oui, car en plus de travailler, je vivais aussi en interne ! La vie communautaire était quelque chose de nouveau pour moi, tout comme le fait de travailler avec des personnes en situation de handicap, mais la super équipe de la Grotte m’a épaulé et tout s’est bien passé. (…)
(…) Il y a tellement de choses et d’expériences que je pourrai prendre avec moi pour le futur et aussi tellement de moments qui vont rester gravés à jamais. Comme la journée nationale à la Corolle, la fête de Noël, la journée neige (que j’ai eu la chance de pouvoir co-organiser), le week-end des nouveaux assistants à Montmirail, quand le foyer est venu voir le concert de mon chœur et tout simplement les moments passés ensemble au foyer.
J’aimerais vraiment remercier tout le monde pour tous ces moments, pour tous les rires, les câlins et les bisous et toute l’amitié que vous avez pu me donner. Vous avez fait une très grande impression sur moi et j’espère avoir pu faire même la plus petite impression sur vous !

 Extrait du témoignage d’Eric Guisolan paru dans les nouvelles de l’Arche « L’Escargot »

2018-04-17T08:54:10+00:00

Laisser un commentaire